Les Chemins du Médoc: Blog photo sur le Médoc
Un blog photo sur le Médoc

Au fil du temps, des moments inattendus, improbables, des lieux sublimes, sur les chemins du Médoc

Résultats de recherche pour: "Mais"

Journal

Des fins d'Après-Midi bleues

Il y a aussi des fins d'Après-midi Bleues. Bleu de Prusse, Bleu Cobalt, Bleu Nuit, Bleu Egyptien, Persan, Turquoise, Marine, de Prusse et autres Acier,Pastel,Lavande...Tout est bleu. Mais pas de Bleu à l'Ame ce soir, car l'Instant est paisible avec l'Océan qui vous parle inlassablement de ses Voyages lointains. Plus encore, lorsque le regard se resserre, tout est transformé, chamboulé. Alors on se retrouve dans un autre Univers, Bleu.    

Journal

Quand l'Eau libère l'Imagination

L'hiver, il arrive que l'Eau reprenne sa place, pour quelques jours. Chenaux et Crastes n'ont de cesse de la conduire, lentement, vers l'Estuaire. Mais avant de partir, si le Vent le permet, l'Eau photographie le Paysage avant de l'emporter pour son lointain Voyage. Il faut profiter de ces Instants où l'Imagination se libère.         

Journal

La Traversée inattendue

Ici, il n'est pas rare de faire de telle Rencontre. Avec crainte et prudence, nous nous laissons impressionnés par cette insouciante et élégante désinvolture. Mais très vite, l'instant d'un dernier bond apeuré, la Forêt se referme en nous laissant rêveur.   

Journal

Les Bleus de l'Estuaire

Parfois, avec l'aide des Nuages et du Vent, il arrive à l'Estuaire de prendre des airs de Lac. Ou peut être, facétieux et un peu jaloux, veut il montrer à l'Océan que lui aussi sait avoir des teintes de Bleu. On parle tellement des Bleus de l'Océan. Mais peut être savait il que je passais par là, sur les Chemins qui le borde.       

Journal

On y vient de très près ou de plus loin

On vient ici à pied, à bicyclette ou en voiture. On arrive de tout près mais aussi de plus loin. On s'assoit sur le Sable, sur un Banc ou bien l'on s'installe comme au drive in, au bord de la route côtière. Ici, on vient voir le Coucher de Soleil. Il n'y a que le Coucher de Soleil. On y vient seul, en amoureux, ou bien en bande. On fume une cigarette, on prend des photos, on discute à voix basse. On pense que l'on a de la chance d'être là. Certains ouvrent grands leurs yeux et restent silencieux. C'est comme si c'était la première fois. Mais ce n'est pas la première fois.On est déjà venu et l'on reviendra.  

Journal

Vous n'etiez pas là

L'horizon était gris, menaçant, plombé. En haut de la plage, il n'y avait personne. Les bancs étaient vides. Et puis poussés par le vent de Nord Ouest, les nuages se sont déchirés, enflammés. Je sais, nous venons souvent du côté de l'Océan. Mais vous le savez bien, ici les couchers de soleil ne se ressemble jamais. Dommage, vous n'étiez pas là. Alors laissez moi partager ce moment; pour le plaisir. Et par les temps qui courent, ce n'est pas de trop.               

Mise à jour

Veuillez Patientez...