Les Chemins du Médoc: Blog photo sur le Médoc
Un blog photo sur le Médoc

Au fil du temps, des moments inattendus, improbables, des lieux sublimes, sur les chemins du Médoc

Résultats de recherche pour: "Aux"

Journal

Quand l'Eau libère l'Imagination

L'hiver, il arrive que l'Eau reprenne sa place, pour quelques jours. Chenaux et Crastes n'ont de cesse de la conduire, lentement, vers l'Estuaire. Mais avant de partir, si le Vent le permet, l'Eau photographie le Paysage avant de l'emporter pour son lointain Voyage. Il faut profiter de ces Instants où l'Imagination se libère.         

Journal

L'impression d'être sur le quai d'un Port

Sous le ciel plombé de Mars, la Lumière rasante du petit matin enlumine les Tamaris des Mattes. Rapidement la noirceur du ciel traverse l'Estuaire et se dilue sur l'autre Rive avec les Eaux de la Rivière avant de se déchirer en lambeaux de pluie. On aime venir ici, pour avoir cette impression d'être sur le quai d'un Port. D'autres, appuyés a la Digue, rêvent d'être accoudés au bastingage d'un bateau quittant le Rivage.   

Journal

Si le Regard s’égare

A l’entrée des Marais, la barque du Tonnayre attend. Si le Regard s’égare  alors il se perd dans un Paysage aussi improbable qu’ éphémère. Car avec les beaux jours les Eaux vont se retirer et les lieux exalteront moins nos pouvoirs imaginaires. Heureux Chasseur d’Images, profites en.  

Journal

Le Soleil arrive du côté des Dunes

Après avoir effleuré les Eaux de l'Estuaire, franchi les cimes des Forêts qui longent le Littoral, le Soleil arrive du côté des Dunes. Les Nuages venant du Nord, passent rapidement, sans même prendre le temps de se regarder dans les miroirs que la Mer descendante a laissé sur l'Estran. L'Océan et la Plage, ne sont pas encore éclaboussés par la Lumière matinale, les bleus de la nuit commencent tout juste à se délaver  ...      

Journal

D'une Rive à l'autre

Pas besoin d'être une Hirondelle ou une Mouette Rieuse pour aller d'une Rive à l'autre. Il suffit de prendre les Chemins de traverse dans les  Vignobles, les Forêts et les Palus. Ils nous mènent des longues Rives de l'Estuaire aux Dunes qui bordent l'Océan, ou l'inverse. Ici, on habite entre deux Eaux, on ne sait à quelle Rive se vouer.         

Journal

L'autre Rive de l'Estuaire

Un après-midi de fin Avril. Le Vent d'est froisse les Eaux de la "Rivière". Une fois encore, Mirages de l'Estuaire, depuis les berges d'ici, l'imagination se libère....    

Journal

Une Terre de Chevaux

Depuis les bords de l'Océan, il faut prendre les chemins qui traversent la Forêt. De l'autre côté des grands Pins, s'étendent les Palus et leurs Chevaux...Ici aussi on est ailleurs. Une parenthèse de Liberté.        

Instants & Lieux

Les Marais

Les Marais offrent des paysages magiques. L’hiver les arbres et les joncs se reflètent sur l’eau des Chenaux, dans une symétrie parfaite, dessinant des arabesques complexes où se cachent mille créatures extraordinaires.

Enveloppés par les brumes matinales, les roselières et les plans d’eaux deviennent mystérieux et poétiques. Hérons, Aigrettes, Avocettes Elégantes, Vanneaux Huppés, Cygnes, Canards Souchet, Sarcelles d'Hiver, Chevaliers gambettes et Oies Cendrées y font une halte.

Instants & Lieux

Les Mattes

Entre l'Estuaire et le Forêts de pins  de la Côte Atlantique, des terres gagnées de haute lutte, sur les Eaux par la main de l'homme. Par endroit, ces larges étendues prennent des airs Texans quand paissent bovins et chevaux au pied des éoliennes. Au bout de la route rectiligne, derriére la longue digue protectrice, l'Estuaire et ses petites plages.
La Nature est fragile, il faut la préserver.

Journal

Le pays aux mille couchers de soleil

Sur les bords de la presqu'île, c'est l'endroit où il est possible de ralentir ce temps qui passe trop vite et accompagner le jour, jusqu'à l'extrême limite. Celle où l'océan gavé de lumière fait glisser lentement les dernières lueurs du jour sur le sable...C'est le pays aux mille couchers de soleil.

Mise à jour

Veuillez Patientez...