Les Chemins du Médoc: Blog photo sur le Médoc
Un blog photo sur le Médoc

Au fil du temps, des moments inattendus, improbables, des lieux sublimes, sur les chemins du Médoc

Dans le jardin

Jean Le Gabier

Dans la cuisine l'odeur du café plane plus longtemps que d'habitude. A la fenêtre, le jour se lève au bout du jardin. Des nuages retardataires passent au dessus des grands pins. Les tourterelles roucoulent, les genets sont en fleurs. Dans l'arbousier, les bergeronnettes discutent ...

Des bouts de bonheur tout à côté, dans le jardin...

Trois nuages

Jean Le Gabier

Trois nuages sont passés, la nuit est tombée...

Les giboulées de mars

Jean Le Gabier

Ce n'est plus tout à fait l'hiver, ce n'est pas encore le printemps. Arrivant par l'océan, gonflées de pluie, les giboulées de mars passent au dessus des vignobles à toute allure. ...

Quand les nuages se poussent

Jean Le Gabier

Quand les nuages se poussent au dessus des plages sépias; sur la presqu'île, des routes d'argent filent sur l'encre de chine...

Une promenade légère

Jean Le Gabier

Le soleil vient tout juste de passer de l'autre côté.

La tête se vide, les stigmates du jour s'évaporent, l'imagination prend le dessus.
Sur la plage, la promenade est légère...

Ici on l'appelle "La rivière"

Jean Le Gabier

Immobiles, les carrelets regardent passer la "rivière". Impassible, elle poursuit son chemin vers l'océan tout proche...

Ciel rouge le matin

Jean Le Gabier

Ciel rouge le matin, pluie en chemin.

Les nuages passent et repassent, mutins..

Les marais de février

Jean Le Gabier

Dans les marais de février, en bordure de forêt, les choses n'ont plus vraiment de sens. L'imagination vagabonde au fil de l'eau... Se laisser aller....

Glissent les dernières lumières

Jean Le Gabier

Un chemin blanc traverse les dunes. Sur le sable, glissent les dernières lumières.

Une fin de jour, fauve. Et puis les bleus s'étalent alors tout s'éteint. Il faut rentrer.

Un jour en Médoc

Jean Le Gabier

Dès l'aube la lumière monte au-dessus de la lande, passe au-dessus de la forêt de pins, et le soir, au bout de la passe, s'éteint sur le sable...

Mise à jour

Veuillez Patientez...