Les Chemins du Médoc: Blog photo sur le Médoc
Un blog photo sur le Médoc

Au fil du temps, des moments inattendus, improbables, des lieux sublimes, sur les chemins du Médoc

Un soir de Février, sur le chemin qui mène à l'océan

Jean Le Gabier

Un soir de février, sur le chemin qui mène à l'océan. Le soleil couchant tente, sans succès, un coup d'éclat. Venant de l'océan, les nuages se précipitent vers l'estuaire. Dans les villages, les rues sont désertes. Les paysages prennent des couleurs froides et métalliques...Des couleurs d'hiver...Il est temps de rentrer...

Le pays des matins flamboyants

Jean Le Gabier
lever de soleil, médoc

Le ciel est sombre au dessus de l'estuaire. Les vignerons arrivent au bout des rangs pour commencer la taille. Les mauves et les roses recouvrent alors les vignobles. Et puis le ciel explose; en silence, flamboyant...

C'est comme si le soleil redoublait d'effort pour chasser la nuit afin que le jour soit à l'heure...

Le Lac

Jean Le Gabier

Ce matin de Février, le lac transi de froid ressemble à un gâteau glacé où les bateaux lèvent l'ancre pour voguer ailleurs...

Une semaine sur la presqu'île

Jean Le Gabier

Cette semaine, entre deux averses un arc en ciel a accroché un nuage, la forêt s'est mise sens dessus dessous, un nuage s'est couché sur l'estuaire et le soleil a fait un clin d'oeil aux optimistes venus le voir...

Des clairs-obscurs

Jean Le Gabier

Depuis quelques jours, de l'océan à l'estuaire, le mauvais temps traverse la presqu'île. Les nuages passent sans relâche faisant surgir sur les bords des chemins des clairs-obscurs éphémères...

Une entrée fracassante

Jean Le Gabier

La nuit n'a pas encore tout à fait basculé. J'ai abandonné mon bol de café sur la table de la cuisine. Au dessus des marais le jour a fait une entrée fracassante. On aimerait que celà dure plus longtemps...

Le premier jour de l'année

Jean Le Gabier
océan, tempête, atlantique, carmen, médoc

Le premier jour de cette année, à grands coups de rafales, le vent d'ouest a balayé la plage. Sur les dunes,  les oyats ont dansé avec Carmen,  à en perdre la tête. A marée haute, l'océan s'est déchaîné. Paysage originel, dantesque, bruyant, attirant et effrayant à la fois; contre lequel l'homme ne peut rien. Au fil des heures, l'océan avance, vagues dans tous les sens, brassant une gigantesque chantilly sur l'estran. Des flocons de crème volent au vent...On s'étonne et on admire. Dantesque.

La dernière aube de l'année

Jean Le Gabier

La dernière aube de l'année avant que ne souffle la tempête...

Un Noël océanique

Jean Le Gabier

Depuis quelques jours le temps est au gris. Gris du brouillard et gris de la pluie dans les vignobles. Rien qui n'annonce vraiment les lumières étincelantes d'un Noël pourtant tout proche...Et puis, une fin d'après-midi, sur le front de mer, les derniers nuages menaçants passés, le ciel a fait la fête. Pas besoin de guirlandes, ni de boules multicolores. Un Noël océanique! 

Comme des terres lointaines 2

Jean Le Gabier

Un matin de décembre, en bordure de forêt, loin des bruits et des contraintes, j'ai pris le  chemin de la savane. Au milieu des grandes herbes, je me suis assis au pied d'un baobab solitaire. J'ai attendu les lions, les éléphants, les zèbres et les girafes. Il est encore trop tôt, les gazelles ne sont pas encore arrivées sur les bords du point d'eau ...

Mise à jour

Veuillez Patientez...